Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

11juil. 2017

Chez les Brandily, on sculpte de père en fils

Voici un article de presse de Sarah Maquet paru dans le quotidien Ouest France le vendredi 7 juillet 2017.

20170707_OF.jpg


06juil. 2017

Dans le silence des mots. Sculpture en résine

Nous aimons beaucoup cette sculpture et aussi cette photo, c’est pour cela que nous avons souhaité vous la montrer.

Présentation d’une nouvelle résine métallisée et laquée noir. A découvrir dans notre nouvelle galerie à Dinan. N’hésitez pas à rendre visite à Jérémy, il sera heureux de vous recevoir et de vous expliquer son travail.

Procurez vous le Ouest-France de demain vendredi et regardez la dernière page. Un article sur la transmission et le savoir faire de notre art sera diffusé. (A lire dans tous les journaux Ouest-France Bretagne)

DANS_LE_SILENCE_DES_MOTS.jpg

27juin 2017

Transmission entre un père et un fils

Vous suivez mon travail, vous allez certainement être surpris de découvrir cette photo.

Grâce à mon fils Jérémy qui travaille maintenant avec moi, nous avons voulu donner ensemble une autre vie à certaines sculptures qui ont été éditées en bronze voici quelques années. C’est un nouveau challenge pour une nouvelle expression artistique qui commence. Nous mettrons prochainement les photos sur le blog de ces nouvelles sculptures.

STAAF_3.jpg

21juin 2017

"La vie est belle" sous les projecteurs

Nous ne pouvons que souhaitez un beau voyage à cette nouvelle sculpture sortie récemment de fonderie.

Tel un bijou, La vie est belle va découvrir ce nouveau monde à la recherche de l’être aimé, saura-t-elle vous plaire!

LA_VIE_EST_BELLE.jpg LA_VIE_EST_BELLE_ARRIERE.jpg

05juin 2017

L'élève et son maître

IMG_2120.JPG
“La vie est belle” H 68cm
IMG_2123.JPG

Madame, Monsieur,

Au mois de décembre, j’avais évoqué, lors de l’envoi d’une lettre d’information, divers projets qui devaient se réaliser au cours de l’année 2017. Parmi ces événements majeurs s’est tenue l’exposition ARTEXPO de New-York du 21 au 24 avril. Elle m’a permis d’exposer différentes œuvres avec des artistes internationaux. S’ensuivra dans quelques mois l’exposition de Miami.

Plusieurs expositions sont également en cours de programmations ; à noter d’ores et déjà ma présence en fin d’année, en tant qu’invité d’honneur, au Salon d’Art de la ville de Saumur où je présenterai une collection de sculptures inédites.

Un autre rêve s’est concrétisé. Celui-ci me tenait particulièrement à cœur et c’est peut-être par crainte qu’il ne puisse aboutir que j’ai tu ce projet jusqu’alors. Il s’agit de la création d’un espace dédié à une nouvelle forme d’expression artistique dans une seconde galerie située au 22 rue du Jerzual à Dinan (dans une prochaine newsletter nous vous enverrons quelques photos).

Ce projet n’aurait pu être envisageable sans le désir de Jérémy, notre fils qui a souhaité me rejoindre pour apprendre ce métier si merveilleux qu’est la sculpture. Bercé depuis son enfance dans cet environnement artistique, il a simplement poussé la porte de ses rêves secrets et entrouvert celle de l’atelier pour découvrir une nouvelle vie créative.

C’est donc dans la continuité de mon œuvre et pendant encore plusieurs années que je vais m’employer à transmettre ce savoir pour que Jérémy puisse trouver son mode d’expression. Alors espérons qu’un jour jaillira de ses mains une œuvre qui lui sera personnelle.

Jean-Luc BRANDILY

ATELIER_avec_Jeremy.jpg

IMG_2651.JPG
“L’être aimé” H 80cm
“Dans le désir de la nuit” H 80cm

IMG_2432.JPG
“Un rêve pour une vie” H 68cm
IMG_2437.JPG

LE FLAMBEAU

« Quand père et fils sont d’accord, la famille prospère ». Par ces propos pleins de sagesse Confucius nous rappelle une évidence qui échappe hélas à beaucoup : la cellule familiale base de félicité et de prospérité !

Comment aurais-je pu être surpris lorsque Jean-Luc m’a fait part de son profond désir, mûrement réfléchi, de transmettre le flambeau à Jérémy, son fils ! …et de susurrer comme pour se libérer : « Le temps est venu, pour moi comme pour lui… ! »

J’ai encore en mémoire les propos de Jean-Luc me confiant il y a quelques années avec une émotion à peine contenue : «Mon père a su me transmettre la beauté, la simplicité et la vérité de la vie…. » et voilà qu’à son tour Jérémy va pouvoir bientôt en dire autant !

Transmettre le flambeau, c’est avant tout offrir sa flamme, son feu sacré sans lesquels nul projet, artistique ou non, ne peut trouver sa consécration dans l’excellence.

Au-delà du geste créateur, Jean-Luc n’a pas attendu ces dernières années pour initier par petites touches son jeune fils.

Au fil du temps, Jérémy a su prendre conscience des valeurs du métier d’artiste : la patience, le souci de la créativité, la sensibilité aux matériaux qui, elle, se traduit par l’acquisition de compétences kinesthésiques, sans oublier le sens du relationnel.

L’un comme l’autre savent qu’un apprentissage réussi et heureux passe par un respect mutuel du maître et de l’élève, par un travail à quatre mains où les talents conjugués et l’amour filial s’enchevêtrent pour donner naissance à l’artiste puis à une œuvre…

Artiste en devenir, certes, mais qui ne tardera pas à prendre son envol et à trouver tout naturellement son style, sa marque personnelle… Il sera vraiment lui !

Alors ses œuvres seront vraiment siennes sans avoir aucunement rompu les amarres avec celui qui lui a donné la vie !

Je crois en toi Jérémy !

Charles GAUDU

Président fondateur de la Biennale « Peintres et Sculpteurs de Bretagne »

14mai 2017

Un nouveau visage pour une nouvelle sculpture

IMG_2639.JPG

Je ne sais pas si j’ai réussi à faire des miracles. Voici ce nouveau visage de la sculpture “l’être aimé” revisité après plusieurs heures de travail.

Cette sculpture mesure 78 cm. C’est une nouvelle création 2017. Elle sera répertoriée dans le thème de la sensualité en bronze puis en résine dans une finition métallisée et argentée.

IMG_2641.JPG IMG_2642.JPG

10mai 2017

Quand le doute s'installe

Un peu déçu par ce visage que je vous avais montré sur ce blog, j’ai décidé de lui donner une nouvelle vie.

Ce travail est assez compliqué et long puisqu’il faut par plusieurs reprises recharger avec des gouttelettes de résines. Attendre que celles ci  sèchent, rapper, ciseler, poncer,  puis recommencer l’opération plusieurs fois.

J’espère pouvoir sauver cette sculpture. Voici quelques photos en attendant que le miracle se produise.

IMG_2035.JPG IMG_2458.JPG IMG_2462.JPG

12avr. 2017

Artexpo New-york 2017

Voici la couverture du catalogue de l’exposition Artexpo de New-York.

Si vous avez la chance de vous y rendre, c’est sous le pavillon Français au stand 305 que vous pourrez retrouver les sculptures.

CouvertureArtexpo.jpg

05avr. 2017

Artexpo New-york

A quelques semaines de l’ouverture du Salon Artexpo de New-York, voici la page qui sera insérée dans le catalogue officiel de l’exposition.

x-default

05mar. 2017

Un sculpteur doit aussi savoir habiller ses modèles.

Dans le thème de la sensualité, cette nouvelle sculpture vient de prendre naissance dans la terre. Un sculpteur ne doit-il pas être aussi un couturier pour habiller ses modèles ! Le détail de la…

Lire la suite…

  page 1 de 14