Voici les toutes premières photos de la sculpture en bronze nommée Ombrelle

La patine

La patine.

Après un long travail de ciselure, voici arrivé le moment déterminant de l’oxydation du bronze. Porté à une température de 200 à 220 °C au chalumeau, le métal va recevoir différents traitements d’acides. Les couleurs vont apparaître successivement afin de donner à la matière ses éclats de lumières, ainsi par la transparence de la patine se dévoileront les reflets marbrés tant recherchés.

Voltige au trapèze Voltige au trapèze

Dès que la photo officielle sera réalisée en studio, (elle servira pour différentes revues et plaquettes), je la mettrai sur le blog.

Actuellement je suis dans la dernière phase de préparation pour la prochaine exposition. Je dois revoir le support qui recevra le bronze Voltige au trapèze. Son poids m’oblige à refaire une nouvelle potence. Il faut recalculer les hauteurs, le centre de gravité, les axes et l’équilibre. Un vrai casse-tête, sans compter que cette sculpture doit être transportable, donc démontable de sa potence.

Le grand trapèze quant à lui est terminé. Avec sa hauteur de 1metre 50, il se balance sans inquiétude, c’est un gros soulagement… Toutes ces œuvres vont prendre le chemin de la région parisienne pour rejoindre Châtillon dans une dizaine de jours.

Bientôt je vais retrouver mon lieu de création, l’atelier et la terre me manque. J’ai plein de nouvelles idées… Des mois et des mois de solitude et de bonheur, de doutes et de joie.

J’essaierai de vous faire vivre du mieux possible ces moments magiques de la naissance de ces nouvelles sculptures.