Reprendre son souffle, sortir de sa bulle, dégager ses émotions …

Quelques jours après le vernissage je remémore ces moments inoubliables. Pourquoi ces secondes ne duraient-elles pas des minutes et ces minutes des heures. Pardon pour les personnes que je n’ai pas pu saluer. Vous étiez si nombreux !

MERCI. Par votre présence, vous avez démontré une fois de plus combien vous portiez un attachement à l’évolution de mon œuvre. Merci aussi à Monsieur Gaudu, Président du Salon ArTmor de Saint-Brieuc qui a ouvert cette soirée. Merci aux bénévoles, Angéline pour la décoration florale, Sylvie et Chantal pour l’accueil, Jérémy, Laura, Pauline, Solène pour le service, Catherine Patrick Daniel pour la préparation du cocktail, Alain la sonorisation.

Dans les tous prochains jours je vais mettre en ligne d’autres photos de cette soirée, une façon de vous faire revivre ces instants.

L’exposition se poursuit jusqu’au 20 mai.

Pour la beauté du geste

Pour la beauté du geste Pour la beauté du geste
Pour la beauté du geste Pour la beauté du geste
Pour la beauté du geste Pour la beauté du geste
Pour la beauté du geste Pour la beauté du geste
Pour la beauté du geste Pour la beauté du geste

Mesdames, messieurs, mon cher Jean-Luc, chère Mme Brandily

C’est moi qui suis très honoré d’avoir à présenter cette soirée dans un lieu chargé d’histoire à double titre. D’abord du fait de la grande histoire, celle qui a baigné ce quartier et cette rue du Jerzual au fil des siècles mai aussi celle de cette bâtisse qui abrite depuis quelques décennies un lieu magique : l’atelier de Jean-Luc Brandily où par enchantement de multiples œuvres ont été conçues et vues le jour après des mois d’une paternité exceptionnelle !

Président fondateur de la Biennale “Peintres et Sculpteurs de Bretagne”, j’ai tenu à être présent ici ce soir, en compagnie de Jean-François et Béatrix Hamoury, respectivement cice-président et commissaire de notre biennale, et de Claudie de Kersauson, gestionnaire du catalogue, pour bien montrer combien nous été extrêmement sensible à la présence de Jean-Luc et de ses oeuvres lors de notre 2ème biennale 2013 en janvier dernier !

Nous connaissions bien entendu l’artiste et sa réputation mais n’osions pas aller à sa rencontre tant nous savions qu’il était accaparé par des expositions de grande envergure en France comme à l’étranger.

Puis nous avons sauté le pas … et avons été accueilli très chaleureusement par un artiste d’une grande simplicité - c’est souvent la marque des plus grands - qui, après réflexion, n’a pas hésité à répondre favorablement à notre demande.

C’est pourquoi, après avoir exposé à Moscou en fin d’année dernière, Saint-Brieuc a eu le grand privilège de recevoir durant une quinzaine 16 œuvres magnifiques qui ont ébloui nos 14 000 visiteurs !

Grâce à toi Jean-Luc, après notre succès de 2011, l’édition 2013 a encore monté plusieurs marches affirmant ainsi son label de plus grand salon d’Arts Plastiques en Bretagne.

Grâce à ta présence Jean-Luc, la télévision, les radios et les magazines nationaux ont réalisés des reportages

Grâce à toi, notre fréquentation a augmenté de 35%, et lors de ton intervention le dimanche de clôture plus de 2300 visiteurs se sont pressés pour admirer tes œuvres et écouter tes explications “de la terre au bronze”. Nous avons du renouveler l’interview plusieurs fois !

Encore un grand merci Jean-Luc !

Et bon vent à toutes tes oeuvres … notamment à celles qui, après les Etats-Unis et la Russie, vont bientôt partir au Luxembourg.

Si le sculpteur n’est que science et intelligence, ses mains manqueront de génie.

C’est pourquoi le génie de Jean-Luc, c’est d’avoir mis l’Amour avec un grand A, au service de sa science et de son intelligence.

Si je connais désormais bien ton parcours, j’aimerais le faire partager à tous tes amis ici réunis.

Je sais que tu as commencé très jeune à t’intéresser à l’art, mais quel a été vraiment le déclic ? et pourquoi la sculpture ?

Charles Gaudu
Président du Salon ArTmor de Saint-Brieuc
09/05/2013