Symphonie du mouvement

Je n’ai pas l’habitude de vous montrer ce travail. Cela va peut-être vous sembler technique, vous avez raison. Réaliser un moule, c’est parfois un vrai casse-tête! et il faut qu’il fonctionne!

Voici quelques photos du moule ouvert en élastomère de la sculpture Symphonie du mouvement. Celui-ci va partir chez les fondeurs la semaine prochaine.

Suivant la complexité de l’œuvre je suis obligé de faire des abattis. Pour cette sculpture, je n’avais pas d’autres choix que de couper les bras et la jambe afin de pouvoir réaliser mes portées sur la sculpture.

Un travail complexe qui nécessite une bonne expérience et beaucoup de réflexion. Pour sortir la sculpture Symphonie du mouvement 4 moules auront été nécessaires.

Il faut obligatoirement que le moule une fois remonté puisse s’ouvrir en évitant qu’il déchire l’élastomère quand la cire aura été coulée à l’intérieur par les fondeurs.

J’ai envie de souhaiter à Symphonie du mouvement un beau voyage dans l’univers exceptionnel appartenant aux artisans d’art. Je ne manquerai pas de vous montrer des photos lorsque cette sculpture sera terminée en bronze.

Gros plan arrière du moule en élastomère avec sa coquille en plätre Moule complet arrière de la sculpture plus les 2 moules avec abattis bras et jambe Demi moule ouvert (dos) en élastomère Moule ouvert avec les deux abattis des bras